RESSOURCES SOLSTICIENNES

Forum Co-Entreprendre du 15 novembre 2018 à Montélimar

Restitution de cette journée Portes Ouvertes : une journée autour de l’entrepreneuriat et principalement sur le statut d’entrepreneur salarié associé.Une journée pour faire réseau. Une journée entre entrepreneurs salariés en coopératives, porteurs de projets, créateurs d’activités et indépendants. Ce forum coopératif était un événement tout public, nous fûmes nombreux.

Cet automne, ce forum coopératif fut co-organisé par les cinq coopératives du COLLECTIF OWEN. Ce fut participatif, les prises de paroles furent libres et libérées, et différents points de vue sur les nouvelles formes de travail furent entendus. Vous retrouverez des extraits de la qualité de nos échanges matinaux sur le site du collectif Owen. Owen est le collectif des coopératives d’activités et d’entrepreneurs de Drôme-Ardèche. Créé en octobre 2018, Owen est l’expression de la dynamique existante entre cinq CAE, dynamique qui traduit une vision de l’entrepreneuriat basée sur des valeurs communes : humanisme, coopération, proximité et convivialité.

Convaincues de la nécessité de porter plus loin l’esprit coopératif dans les années à venir, conscientes également que les travailleurs autonomes et indépendants occupent un marché de l’emploi en pleine mutation, les coopératives d’activités proposent une solution durable et sécurisante via le statut d’entrepreneur salarié associé. C’est cette vision de l’entrepeneuriat, du travail autonome, du travail indépendant qui apporte une solution alternative à toute personne qui cherche à entreprendre.

Le matin, notre débat participatif fut nourri de réflexions autour de l’emploi dans l’#ESS, des nouvelles formes de travail et du statut d’entrepreneur-salarié en coopérative d’activité. Débattre, découvrir les coopératives d’activités, leur fonctionnement, faire ou refaire connaissance, tel fut l’axe des échanges de cette journée. Étaient présents les entrepreneurs salariés et les membres des équipes support des coopératives du Collectif Owen, ainsi que Christine Bonnard, sous-préfète de la Drôme, Nathalie Lefaivre, directrice d’ Initiactive 2607, Laurent Lanfray, vice-président du Conseil départemental de la Drôme en charge de l’économie, de l’emploi et du tourisme, Daniel Maimonne, ancien président d’IPP, Alberto Avrila, chef d’entreprise.

L’après-midi, les ateliers Pitch Métiers furent l’occasion de se rencontrer et de réfléchir ensemble : là encore, de bonnes tonalités s’exprimèrent et nous en fûmes tous éblouis !

Prochaine rencontre coopérative : le 11 avril 2019…

© Photos, Jean-Jacques Magnan

AG du 21 juin 2018 : une AG d'anniversaire

Restitution de notre assemblée générale du 21 juin 2018

Au cours de cette journée :
Les Associés auditionnèrent un certain nombre de rapports nécessaires et obligatoires ;
Les Associés votèrent un certain nombre de résolutions essentielles, une multitude de questions furent posées et des réponses furent données ;
Les Associés prirent connaissance du travail réalisé sur un certain nombre de sujets essentiels par les Administrateurs depuis leur élection au conseil d’administration le 21 décembre 2017 ;
Les Associés acceptèrent la candidature de quatre nouveaux Associés ;
Les Associés se régalèrent d’un repas délicieux ;
Les Associés prirent le temps d’une réflexion personnelle en tant que Coopérateur, restituée dans un bilan coopératif qualitatif forcément subjectif ;
Les Associés prirent connaissance des résultat de l’enquête réalisée auprès de tous les Solsticiens sur l’accompagnement dans et par Solstice ;
Les Associés furent ensuite tenus au courant de l’existence du dispositif du Tutorat ;
Les Associés eurent enfin l’occasion de comprendre les grands équilibres économiques qui régissent la vie d’une coopérative en vue de la prochaine AG le 3 décembre prochain.

Notre AG fut suivie d’un point Presse dans L’U et de prises de paroles des sociétaires et des administrateurs de Solstice, et des acteurs économiques et partenaires privilégiés de Solstice  : Augustin Guendouz, de l’association Biovallée, Francis Fayard et Isabelle Heinzman, de la CCVD, Mathilde Avranche d’A.V.E.N.I.R., Elsa Belliato de l’Union Régionale des SCOP, Fabrice Nicol de la CAE Prisme, Caroline Ligouy, de la SCIC du Nouveau Monastère de Sainte-Croix, Bernard Canat de PollenScop, Éric Guibourdenche, de Natura Scop, Alain Bontoux, de Cabestan CAE, Carole Thourigny et Caroline Naillet du 8Fablab, Sylvain Dumas de Villages Vivants, Henri Cachau de la SCIC Louty et Matthieu Cornet de Texus Architectes.

La journée s’est achevée par la fête de notre anniversaire : 17 années d’accompagnement des initiatives locales célébrées et saluées dans le jardin du Moun Païs et en musique !

Merci à toutes et tous pour vos présences, soutiens et pouvoirs confiés. Merci pour cette très belle journée.

© Photos, Charlène Maisonneuve, Solsticienne (contact@sowa.fr)
© Dessins, Lison Bernet, Solsticienne (lison.bernet@gmail.com)

Séminaire du 5 avril 2018 : Quelle stratégie commerciale ? Pourquoi ?

Restitution de notre séminaire de printemps : 5 avril 2018

Les séminaires sont proposés à tous les Solsticiens tous les semestres. ce sont des temps de rencontres, d’une part, mais aussi des temps de travail collectifs et de formation au cours desquels les échanges portent les réflexions et nourrissent les dynamiques  entrepreneuriales de chaque Solsticien. Stratégie commerciale, tel fut le thème de notre séminaire. Ce fut tonique, dynamique et rondement mené. Cette thématique ne fut finalement pas si éprouvante à aborder ! Gageons que nous reviendrons sur cet inépuisable sujet…

STRATÉGIE COMMERCIALE, DÉFINITIONS
Ces définitions ont été produites, entre autres productions, par les groupes de travail réunis pendant le temps de travail matinal, avec Julie Bournay et Sarah Buih.

trouver et mettre en œuvre les outils qui nous correspondent pour développer, promouvoir, pérenniser son activité professionnelle à court, moyen et long termes.
> choix des moyens et des actions à mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs commerciaux (produits, clients, prix, chiffre d’affaires etc.)
> choisir ses itinéraires et ses moyens d’action, se mettre en mouvement afin de développer son activité économique.
> Mise en place d’une vision formalisée composée d’éléments permettant de développer une activité, un produit ou un service en s’appuyant sur un plan d’actions : qui, quoi, quand, comment, ou avec quels moyens !
> comment vendre notre production, à qui et par quels moyens, en adéquation avec nos convictions et nos ressources (temps, humains, etc.).
> l’offre reliée aux besoins :
l’offre = objectifs, qui (cible), quoi, comment
avec méthode = moyens (services, euros)
avec échanges = liens réciproques, équitables, spécifiques, personnalisés.
> organisation et mise en œuvre des actions visant à développer son porte-feuille clients de manière efficace et en fonction des ressources disponibles.

LE CIBLAGE AU CŒUR DE LA DÉMARCHE COMMERCIALE
Restitution d’atelier avec sylvain Dumas

POINTS PRINCIPAUX ABORDÉS
> s’appuyer sur ses acquis : confiance en soi. > viser l’excellence en pratiquant la remise en question.
> confronter rêve et réalité.
> réinterroger les besoins réels des clients, leurs attentes prioritaires.
> s’appuyer sur les prescripteurs.

Sylvain Dumas intervient dans l’accompagnement individuel et spécifique des Solsticiens sur toutes réflexions liées à leur démarche commerciale. cet accompagnement est pris en charge par la coopérative. si cela vous intéresse, rapprochez-vous de votre accompagnant.

CE QU’EST UNE CIBLE (ET CE QU’ELLE N’EST PAS)
Restitution d’atelier avec Valérie Vandeputte

La cible n’est pas une proie !
> À chaque cible correspond un message spécifique. Idem pour le média/l’outil de communication lequel est choisi une fois que cible et argus sont clarifiés.
> Prévoir un budget accompagnement Com’ pour faire décoller sa communication : ce n’est pas de l’argent fichu en l’air !
> Choisir une cible, c’est aussi et ensuite faire le choix d’une stratégie spécifique avec les outils et les médias qui en découlent.

ANALYSE DE PRATIQUES : LA SITUATION QUI NE VA PAS DE SOI
Restitution d’atelier avec Sarah Buih

Ne pas créer les conditions pour se retrouver pris en étau par ses propres actions :
> faire relire sa présentation à quelqu’un qui n’y connait rien.
> adapter son vocabulaire à l’environnement. > ça n’est jamais acquis.
> arbitrer entre l’urgence et la réponse à donner au client, et laisser au client ou au fournisseur la responsabilité de ses actes.

La confiance ne doit pas complètement se substituer à la vérification et au suivi. Contractualiser et mettre les clauses utiles, les engagements réciproques.
Avoir une bonne visibilité sur les rôles et responsabilités des clients.
Se renseigner en amont sur le client pour bien dimensionner son offre.
Savoir mettre parfois la pression au client.

 

AG du 23 novembre 2017 : une AG réunie sous sa forme extraordinaire

Restitution de notre Assemblée générale des Associés réunie sous sa forme extraordinaire.

Cette AG fut dite de Transformation de notre société coopérative de production à responsabilité limitée (SARL) en société coopérative de production anonyme (SA). Nous changeons de statut juridique car le nombre d’Associés augmente. Nous préparons la transformation depuis 18 mois, épaulés par un groupe d’Associés figurant un ProtoCA, lequel s’est aussi transformé en Conseil d’Administration : 13 Administrateurs furent élus le 23 novembre 2017.

Au cours de cette journée :
Les Associés auditionnèrent un certain nombre de rapports nécessaires et obligatoires ;
Les Associés votèrent un certain nombre de résolutions essentielles ;
Le projet de nouveaux statuts fut présenté aux Associés par les membres du ProtoCA ;
Diverses questions furent posées, lancées spontanément par certains Associés qui cochaient des cartons ;
Les Associés votèrent POUR les nouveaux statuts qui leur étaient proposés et transformèrent notre SCOP CAE en Société Anonyme (SA) ;
Les Associés se régalèrent d’un repas délicieux ;
Les Associés purent élire les membres du conseil d’administration ;
Les Associés acceptèrent la candidature de huit nouveaux Associés : nous sommes désormais 88 Associés !

Merci à toutes et tous pour vos présences, soutiens et pouvoirs confiés.

Séminaire du 19 octobre 2017 : Quels temps pour quoi ?

RESTITUTIONS DE NOTRE SÉMINAIRE D’AUTOMNE

Notre séminaire d’automne fut tonique, dynamisant et ensoleillé, et oui, nous avons pris le temps de ne pas faire ce que nous faisons en temps normal, nous avons pris le temps de nous poser des questions sur nos propres rapports au temps, qui sont de fait multiples, aussi bien au regard de nos activités entrepreneuriales que de nos temps personnels.
La table ronde matinale fut un temps d’échanges de points de vue avec Olivier Fumey, consultant en organisation, management et systèmes d’information, Sophie Legoux, coach et formatrice, Sarah Buih, accompagnante de Solsticiens, psychologue du travail, et Éric Vernier, consultant à l’Observatoire du temps.
Après un déjeuner partagé au soleil, nous avons eu l’occasion de dynamiser notre digestion en répondant à des questions faciles et en mouvement. Nous avons ensuite poursuivi nos réflexions à l’occasion de cinq ateliers dont vous trouverez plus de contenus ci-après.

Restitution de la table ronde

Olivier Fumey, consultant en organisation, management et systèmes d’information : comment organiser son temps et ses priorités en mode projet ? Objectif Mars 2022, présentation disponible ici.
Sophie Legoux, coach et formatrice, s’intéresse aux questions de stratégies, de mise en valeur des valeurs de l’entreprise au cœur de la croissance, ainsi qu’à la clarification des objectifs et à la propagation de l’adhésion en mixant les niveaux hiérarchiques, expériences, âges, services etc. Elle a axé sa présentation sur les effets du temps, la vision à long terme et la stratégie d’organisation à long terme. Présentation disponible ici.
Sarah Buih, accompagnante de Solsticiens et psycologue du travail : elle développe les différents temps de l’entrepreneur. Être entrepreneur, c’est se donner du temps pour préparer son projet, produire, mais aussi vendre, faire ses comptes… Une « réflexivité » est nécessaire pour considérer les ressources à notre disposition et sortir du stress.
Éric Vernier, consultant à l’Observatoire du temps, structure nationale, qui réalise audits, échanges, veille, conseils, formations.
Il fait de l’accompagnement individuel de personnes, de jeunes chefs d’entreprise, s’intéresse aux questions du temps et d’organisation en entreprise : apporter une vision globale sociétale au regard de l’accélération du temps et des nouvelles technologies. Il amène les infos sur la façon dont est abordée cette question du temps dans les entreprises, quels sont les enjeux, les leviers possibles actuels, et surtout, il insiste sur l’intérêt de se questionner chacun sur notre propre rapport au temps. Plus d’infos ici.

Restitution des Ateliers

LA TRANSMISSION DANS SOLSTICE : les séniors parlent aux juniors ! avec Françoise Bernard et Mariel Fortier Beaulieu
Témoignages d’associés sur son métier et plus transversalement sur la vie entre Solsticiens pour donner envie de connaître l’histoire de Solstice. Trouver les moyens de diffusion de la culture solsticienne. Raconter l’histoire de Solstice du fait du changement de statut de l’entreprise Solstice (de SARL à SA) ; Raconter le quotidien pour les petites histoires à partager entre nous mais aussi à l’extérieur pour promouvoir Solstice CAE Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs. Échanges de pratiques : petits déjeuners et/ou cafés les vendredi après-midi.

LE [TÉLÉ] TRAVAIL, C’EST LA SANTÉ, SORTIR DE CHEZ SOI, C’EST LA CONSERVER ! avec Henri Nantillet
Définition Télé Travail, rappels des avantages humains, économiques, productifs, temps de présence, accidents du travail en baisse. Pointage des aspects négatifs : isolement, suppression des frontières entre vie perso et vie pro, moins de prévention des risques. Problème de convention collective. Délégation aux CESA de la protection personnelle ? Quelles sont les limites perso/pro ? Limite : horaires élevés, ne correspond pas à la réalité sociale !

QUELS OUTILS CONCRETS POUR GÉRER SON TEMPS ? avec Sophie Legoux
Méthode GTD de David Allen.
Mind Mapping (outil d’organisation)
Organisation de l’agenda.
Trois idées à retenir : Mise à plat des projets et des ambitions : engagements et tâches en cours. Classement des projets, court terme, moyen terme et long terme. Définir l’indicateur de réalisation de chaque projet.

EXPÉRIENCES INSPIRANTES SUR NOTRE GESTION DU TEMPS avec Éric Vernier
Approche volontairement positive de nos propres rapports au temps et gestion du temps, en mettant freins et problématiques de coté pour ce concentrer sur les leviers positifs disponibles pour chacun afin d’améliorer sa propre gestion du temps. Noter ses heures. Hiérarchiser les taches à accomplir en fonction du nombre de personnes concernées. Inverser l’ordre des priorités : moi, mon équipe, le client au lieu de le client, mon équipe, moi. Relaxation et rassurer les personnes auprès desquelles on intervient. Faire des to-do lists sur de vieux bulletins électoraux. Faire 10 heures de lit: « faire du lit pendant dix heures ! » comme disait ma grand-mère ! Pallier au retard avec les outils informatiques, et les notifications répétitives de type snooze. Se faire du bien. Se faire accompagner. Déconnecter les données mobiles à 20h, et/ou pendant tout un week-end entier. Envoyer un message d’absence, prévenir les personnes quant aux délais de réponse en cas d’absence.Décaler le temps des réponses. Réfléchir à : que faire de mon temps et pourquoi ?
Il faut en moyenne deux minutes pour se re-concentrer quand on a été interrompu : les mails lus le samedi, qui peuvent finalement être lus le lundi matin sans interrompre la journée, et même en gagnant du temps finalement puisque l’on restera concentré sur ces 10 réponses à rédiger, au lieu de répondre 10 fois le temps de toute une journée de week-end.

QUELS TEMPS POUR SA COM’ ?
Les B.A. BA d’une bonne com’, avec Marie Isserel, Émilie Schamel et Stéphanie Gentilhomme
Le temps d’avant sa Com’ : cibles = qui sont mes clients ?
Le temps de son identité : établir son socle identitaire : contenu éditorial + identité graphique.
Les essentiels de la Com’ = contenu éditorial, site internet & réseaux sociaux.
Et la créativité dans tout ça !
Les tarifs = site, charte graphique, logos…
Deux idées à retenir : Soigner son image et son texte = votre Com’ est un entretien d’embauche permanent ! Être créatif = sortir de sa première idée.

Ce séminaire d’automne fut l’occasion de discuter entre nous et d’inclure des invités à nos rencontres et nos échanges. Il se peut même que nous ayons tous gagné du temps en prenant le temps de réfléchir à nos propres rapports au temps.

Le séminaire de printemps aura lieu le 5 avril 2018, notez la date dès à présent, nous vous attendons !
Bons temps à tous et à très bientôt !

AG du 18 mai 2017 : dans le contexte du changement de gouvernance de notre CAE, les Associés participent

Restitution de notre assemblée générale ordinaire du 18 mai 2017

Où les Associés auditionnèrent un certain nombre de rapports nécessaires et obligatoires ;
Où les Associés (re)découvrirent l’existence d’un ProtoCA et les personnes le constituant ;
Où les Associés prirent connaissance des travaux réalisés par le ProtoCA depuis neuf mois dans le contexte du changement de gouvernance de notre CAE ;
Où les Associés votèrent un certain nombre de résolutions essentielles ;
Où les Associés agrémentèrent de nouveaux Associés ;
Où furent abordées diverses questions lancées spontanément et convivialement par les Associés ;
Où les Associés se régalèrent d’un repas délicieux ;
Où les Associés participèrent à une série d’Ateliers, très bien organisés et résolument producteurs d’une matière riche et féconde dont il est ci-dessous question brièvement.

Ce fut le jeudi 18 mai 2017.
Et ce fut vraiment bien d’être ensemble, chers Associés, pour questionner, penser et mettre en œuvre tout cela !

 

> 5 ATELIERS & 1 QUESTION

En tant qu’Associés, nous nous sommes demandés : comment ai-je besoin, comment ai-je envie d’être représenté, ou comment ai-je envie d’être actif, dans les cinq instances de gouvernance de ma CAE :
Conseil d’associés
Équipe support
Équipe de direction
Assemblée générale
Groupes de travail
?

Séminaire du 4 avril 2017 : Quels réseaux pour qui ?

Retours sur notre séminaire de printemps

En première partie de journée, nous avons bénéficié d’un temps de présentation de Solstice CAE, agrémenté des témoignages des entrepreneurs solsticiens précisant les raisons de leur entrée dans la coopérative et leurs motivations. Ces interventions furent suivies d’une présentation bien rythmée, en ateliers, des réseaux d’entrepreneurs (Dynabuy, Carbao, Écobiz, Entr’Actifs, CPME et BNI) et des espaces de coworking répartis sur le territoire drômois (voir récap. plus loin). Mise en illustration de Lison Bernet.

Espaces de coworking dans la Drôme

Cedille est LE réseau des espaces de coworking dans la Drôme. Tous ces lieux y sont référencés et décrits : L’Usine Vivante, La Forge Collective, le 36, le 8+FabLab, Le Moulin Digital, Le Hublot, L’Atelier, l’Epi-Centre, Espace-coorking, Travail associé.

Réseaux d’entrepreneurs

BNI
Réseau de recommandations d’affaires en Drôme. Un Groupe BNI, ce sont des entrepreneurs souhaitant développer leurs ventes, un seul Membre par profession, des résultats mesurés, un état d’esprit partagé, une solidarité entre ses Membres et une méthode éprouvée.
CARBAO
Club d’affaires de recommandation par le bouche à oreille, accélérateur d’affaires et relations humaines dans les échanges au sein du réseau.
CPME
La CPME Drôme est une organisation patronale interprofessionnelle qui représente et défend les intérêts des TPE-PME de l’Industrie, du Commerce, des Services et de l’Artisanat.
DYNABUY
Communautés d’entreprises et de CE.
ÉCOBIZ
Drôme Ecobiz est un réseau de décideurs locaux qui s’organise autour de « communautés » thématiques ou sectorielles. Chaque membre s’inscrit en fonction de ses centres d’intérêts.
ENTR’ACTIFS
Un réseau de plus de 30 entrepreneurs pour développer son activité en Drôme, Ardèche et Isère.

L’après-midi fut consacré à quelques informations d’ordre général sur votre coopérative et quatre ateliers :
La qualité en formation : nouveautés et nouvelles contraintes.
Réussir ses appels d’offres en CAE : nouvelle procédure et Formations/déj.
Le parcours d’Entrepreneur Salarié Associé, à destination des entrepreneurs bénéficiaires d’un CAPE.
Développer son activité dans Solstice CAE : quels repères de gestion pour une dynamique entrepreneuriale ?

Ce séminaire de printemps fut enfin et surtout l’occasion de discuter entre nous et d’inclure des invités à nos rencontres et nos échanges. Ce fut une formule ouverte à tous en matinée, que nous avons bien l’intention de réitérer en automne.

Séminaire du 11 octobre 2016 : Former, se former au sein de la CAE et au-delà !

Ce séminaire d’automne fut l’occasion, entre autres choses, de présenter le nouveau site Internet de Solstice et d’informer les entrepreneurs d’une nouvelle fonctionnalité de l’appli de gestion (Louty)  permet désormais de recevoir des notifications (lorsque devis et factures sont validés).
Nous avons fait un rapide point d’étape avec le groupe de travail sur les appels d’offres.
Nous avons également décrit les dispositifs FORMATION que votre coopérative met en place :
> Les formations solsticiennes incontournables :
TREC (Temps de Réflexion à l’Entrée dans la Coopérative), Sécurité routière, Parcours pour devenir ESA, Accompagnement au sociétariat (entrepreneurs salariés sur le point de basculer du contrat CAPE au contrat CESA).
> Le catalogue de formation des entrepreneurs solsticiens
Les Solsticiens proposent des formations à destination des Solsticiens et des publics extérieurs. Le formateur est totalement en charge de la formation qu’il propose en conformité avec le cahier des charges formation et l’exigence de qualité requis. Le catalogue de Solstice, organisme de formation, est publié sur le site et téléchargeable pour impression.

Il fut également question de rencontres, d’échanges, de réflexion sur la posture de l’entrepreneur en situation de prospection commerciale, ou d’apport d’information sur le parcours pour devenir Entrepreneur Salairé Associé.

Et de tout cela, vous en fûtes manifestement satisfaits, tout autant que nous !

 

Séminaire du 24 mai 2016 : la question de la gouvernance en SCOP

Solstice évolue dans un environnement complexe et en perpétuel mouvement. Pour poursuivre son développement et conserver une place particulière sur son territoire, les associés de Solstice sont régulièrement amenés à initier de nouveaux projets ou actions.

Hervé Charmettant, membre de l’équipe Projet SCOP, nous a présenté la première partie de son étude publiée en octobre 2015 : Les SCOP : Quels modèles d’entreprises ? Des entreprises modèles ?

L’équipe « Projet Scop » rassemble six universitaires rattachés à l’Université Grenoble-Alpes, de formation économique, gestionnaire et sociologique. Le Projet Scop est né de la curiosité pour ces entreprises particulières qui, malgré l’attention qui leur est portée aujourd’hui, sont encore mal connues. Les études de terrain ont porté sur les relations sociales en s’intéressant à tout ce qui a trait au fonctionnement interne de l’entreprise, à la transformation d’entreprises classiques en Scop, décryptant les freins et les moteurs de ce processus, et sur l’apport de ces entreprises « pas comme les autres » au dynamisme territorial, ainsi qu’aux liens entre la coopération en interne et en externe qu’elles déploient.

Restitution
Ce schéma ne prétend pas rendre compte de l’ensemble des échanges in extenso. L’idée est de retranscrire les propos tenus et échangés, dans leur jus, pris en notes, tels qu’ils l’ont été ce jour, non rédigés, en utilisant des mots-clés parfois, et sans analyse a posteriori.

NOUS RENCONTRER

> JE M'INSCRIS