LA LOI ESS

Adoptée fin juillet 2014, la loi Économie sociale et solidaire encourage un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire, fonde une stratégie de croissance plus robuste, donne aux salariés le pouvoir d’agir et soutient le développement durable local. Cette loi répond à cinq objectifs :

  • Reconnaître l’ESS comme un mode d’entreprendre spécifique
  • Consolider le réseau, la gouvernance et les outils de financement des acteurs de l’ESS
  • Redonner du pouvoir d’agir aux salariés
  • Provoquer un choc coopératif
  • Renforcer les politiques de développement local durable.

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier solidarité, performances économiques et utilité sociale. Acteur économique de poids, l’ESS représente 10 % du PIB et près de 12,7 % des emplois privés en France. Ce secteur compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,38 millions de salariés.